Êtes-vous nouvel amputé?

Jules Lopez / Care example 1

animated users picture

Surmonter l’impact psychologique d’une amputation peut souvent être aussi difficile que surmonter l’impact physique.

Vous devriez:

  • vous adapter à la perte de sensation de votre jambe amputée
  • vous adapter à la perte du fonctionnement de votre jambe amputée
  • vous faire une nouvelle perception de votre corps ainsi que celle des autres à votre égard

Ceci peut développer du stress, de la peur, de l’anxiété, de la culpabilité et de la tristesse.

Ces émotions négatives peuvent entraîner d’autres émotions et pensées négatives, comme:

  • la dépression – un trouble de mental courant qui pousse les individus à la mauvaise humeur, à la perte d’intérêt ou de plaisir, à développer des sentiments de culpabilité et de faible estime de soi, à dérégler le sommeil et l’appétit, à baisser l’énergie ainsi qu’à affaiblir la concentration.
  • l’anxiété – un phénomène émotif normal présent chez tous les individus, pouvant être accru lors d’une amputation notamment lorsque l’individu se soucie de ce qui va lui arriver dans le futur.
  • le déni – le refus d’accepter des changements nécessaires dans sa vie, tels qu’aller voir un physiothérapeute ou avoir à repenser la plupart de ses actions, dans le but d’adapter sa vie à l’amputation.
  • le chagrin – une sensation profonde de perte.

Yoga/Étirements faciles pour amputés 👍 

L’exercice est reconnu pour réellement aider à surmonter ces émotions difficiles à gérer. Yoga est une forme douce d’exercice que vous pouvez essayer de partout. Essayez le Yoga avec JO (en Anglais).

Il est important de savoir que toutes ces émotions sont complètement naturelles, et il n’y a pas de règle définie qui détermine comment chacun doit se sentir. Chaque individu a sa propre réaction.

Contacter ou converser avec d’autres amputés pour partager ses expériences et ses difficultés est une aide qui a prouvé être très efficace.

It’s a great idea to ask your prosthetist or other medical professionals questions. The more you know, the better you understand and the more confident you will feel in your new body.

Il est également très intéressant de discuter avec votre prothésiste ou autre personnel médical s’occupant de vous. Le plus vous en savez, le plus de confiance vous accumulez.

D’autres éléments importants à savoir:

  • Le membre fantôme est une douleur ressentie par 80 à 100% des amputés de membre inférieur, et représente une sensation douloureuse que la jambe soit toujours attachée au corps. Votre prothésiste peut calmer la douleur ainsi que des massages réguliers au niveau du moignon.
  • Cette sensation de membre toujours relié au corps après l’amputation est très normale.
  • Le gonflement du moignon après l’opération est normal. Ce gonflement peut durer plus longtemps que votre séjour à l’hôpital, ou revenir plus tard, c’est pourquoi l’utilisation de chaussettes de compression est recommandée. Celles-ci peuvent également réduire la douleur du membre fantôme.
  • La prothèse ne peut pas toujours être fixée sur tout individu, c’est pourquoi votre prothésiste peut également vous diriger vers des béquilles et des fauteuils roulant.
  • Prendre soin de sa prothèse ou autre aide à la marche permet un usage bien plus long et un entretien moins coûteux. N’hésitez pas à demander des conseils au corps médical vous entourant.
  • Garder vos moignon, emboîture, bandage, et chaussettes de compression propres est essentiel pour assurer le confort et réduire les infections.
  • Faire sa physiothérapie chez soi permet de garder une bonne santé physique et permet de se familiariser avec vos appareils de mobilité. Faire des exercices de remise en forme régulièrement vous donnera la confiance de marcher à nouveau de partout.